Cannabis et Présidentielle : une idée fumante ?

Le cannabis est de loin la drogue la plus consommée en France notamment chez les jeunes. L’interdiction de sa consommation ne freine pas son usage. Les politiques répressives en France sont jusqu’à maintenant inefficaces. Certains candidats à l’élection présidentielle ont décidé d’intégrer la législation du cannabis à leur programme.

Crédit photo : cannabis actualités

Benoit Hamon et Jean-Luc Mélenchon sont les premiers à défendre la législation du cannabis.

« Je légaliserai le cannabis et j’encadrerai sa distribution. » promet Benoit Hamon dans son programme. « Il faut tuer les trafics à la source et protéger nos citoyens des pratiques des dealers. J’utiliserai les 568 millions d’euros annuels utilisés pour la répression à des fins de prévention et d’information sur les risques associés à cette consommation.» « Législation et non pas dépénalisation » précise-t-il.

De son côté, Jean-Luc Mélenchon à déclaré sur sa chaîne YouTube en réponse aux internautes :

«Je suis favorable à la légalisation du cannabis parce que je ne suis pas favorable au cannabis. Sauf que si un produit est interdit, on ne peut pas faire campagne contre.»

 

Encore récemment, Emmanuel Macron n’était pas contre une éventuelle législation. Il affirmait en Septembre 2016 que « la légalisation a une forme d’efficacité». Sa position a désormais changée, le candidat du mouvement en marche revendique la tolérance zéro envers la délinquance et l’usage de stupéfiants.
Devant l’augmentation de la consommation notamment chez les jeunes, François Fillion se montre réfractaire et catégorique face à la législation du cannabis.

«Je suis contre la dépénalisation ou toute libéralisation. C’est très étrange, il y a d’un côté un mouvement de plus en plus dur à juste titre, contre le tabac et de l’autre côté on voudrait dépénaliser le cannabis. »

 

En ce qui concerne le Front National, le sujet est rarement abordé et n’a pas évolué. En 2011, Marine Le Pen estimait la dépénalisation profondément dangereuse.

«Là où cela a été fait, cela a été dramatique, cela a été l’explosion de la drogue avec des problèmes de santé publique considérables.»

 

Marie Maillard

Image à la Une : cannabis-actualités

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s