Les révélations sordides sur Pierre Bergé par son ancien chauffeur

Fabrice Thomas était le chauffeur de Pierre Bergé et Yves Saint Laurent. Après la mort récente du premier et les louanges unanimes qui ont suivi, il a décidé de dire ce qu’il avait vu. Son livre en collaboration avec Aline Apostolska, « Saint Laurent et moi : une histoire intime”, est paru chez Hugo Document le 12 octobre.

Pierre Bergé en 2015. AFP/Stephane de Sakutin

Le poste prestigieux de chauffeur des deux icônes de la mode était auparavant tenu par son père. Lorsqu’il a pris sa succession, Fabrice Thomas était un garçon athlétique et plein de vie. Rapidement, ses relations avec ses patrons vont dépasser largement le cadre professionnel. Il en témoigne : « La clé du sésame c’était de passer par sa chambre de son hôtel… J’avais besoin de sécu­rité, de stabi­lité. J’avais besoin de rejoindre un groupe. Et c’était le prix à payer. Ça vole bas, mais c’était le prix à payer« 

Des relations dépravées aux actes pédophiles de la Villa Majorelle

Fabrice Thomas servait ni plus ni moins d’esclave sexuel aux deux amants. Avec des fortunes diverses d’ailleurs. [avec Pierre Bergé], j’étais le flagellé. Et pour Yves Saint Laurent, j’étais le flagellant. À vrai dire, avec un j’étais d’un côté du manche, et avec l’autre j’étais plutôt de l’autre côté« . D’autre part, il témoigne que ces pratiques étaient monnaie courante dans l’univers de YSL ; « Nous dans l’entreprise, et je dis ‘nous’ parce qu’on était plusieurs dans ce cas là, on appelait ça ‘le petit manège’. Pierre Bergé, son truc à lui, c’était d’être entouré d’es­claves sexuels. Point. Le reste, je le raconte dans le livre. »

Simple amusement extra-professionnel entre adultes consentants ? On trouve d’autres choses peu glamour dans le livre : des récits de séances de torture sadomasochistes, Pierre Bergé fouettant son esclave jusqu’au sang et urinant dessus. D’autre part, il relate avoir vu sous es yeux effarés un assistant de Pierre Bergé en plein acte sexuel avec un enfant pauvre marocain dans un couloir de la villa Majorelle. L’enfant se laissait faire, regadant en l’air un billet dans la main. S’en étant ouvert à son patron, l’auteur se verra répondre qu’il s’y passe des choses bien pires encore. Ces révélations font écho à celles faites par un prêtre français séjournant à la médina et ayant recueilli des témoignages identiques. Ou encore à ces propos de Luc Ferry évoquant un ministre français exfiltré pour une histoire de pédophilie au Maroc.

Un livre rendu possible par la mort de Pierre Bergé, et rendu nécessaire au vu des réactions

« Comme ils étaient gentils et beaux, ces garçons marocains ! Ils jouaient tous au football, avaient le corps musclé. On avait avec eux des rapports qui ne sentaient ni l’argent ni la vulgarité ». Pierre Bergé est devenu une icône des combats des progressistes de la seconde moitié du 20e siècle : homosexualité, sida, mariage des homosexuels, antiracisme, etc.

Sa mort avait provoqué des réactions unanimes de louanges sans nuances. Pourtant malgré ses combats, il semblerait que sa vie usse été fort peu exemplaire. Abus sur ses employés, prostitution, drogue, alcool, comportements dépravés, yeux fermés sur la pédophilie… C’est devant ce concert monogamme à l’unisson que celivre devenait nécessaire, pour rétablir la vérité sur un homme devant sa légende.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s