Les Jeux Olympiques de Pyeongchang mouvementés par le vent

Les Jeux Olympiques de Pyeongchang, qui se sont ouverts vendredi vivent des débuts compliqués. Les vents puissants qui soufflent sur les sites sud-coréens ont déjà obligé deux épreuves à être reportées. 

Perrine Laffont remporte l’épreuve des bosses en ski acrobatique, à Pyeongchang, le 11 février 2018

Les deux épreuves de ski alpin prévues dimanche (descente masculine) et lundi matin (géant féminin) ont été reportées à jeudi en raison du vent très violent.

La France a d’ailleurs été l’une des nations qui a le plus éprouvé le mauvais temps dimanche, notamment, lors du  biathlon. Martin Fourcade, le géant français, qui était monté sur 15 podiums en 15 courses cette année, a chuté dimanche à la 8ème place du classement après avoir commis trois fautes au tir couché. Selon le patron du biathlon, il était gêné par les rafales, et par le froid polaire.

En Slopstyle, dimanche, il y avait déjà eu un report des qualifications, mais hier, c’est la finale qui a été reportée quelques heures plus tard, à midi. Le vent n’avait pas diminué mais les snowboardeuses se sont tout de même élancées sur la piste. Mais le mauvais temps a bien été ressenti lors de cette épreuve puisque  sur les cinquante manches effectuées, seules neuf ont pu être réalisées sans faute. Certaines athlètes ont même dû retirer quelques sauts initialement prévus.

Certaines épreuves n’ont pas eu besoin d’être reportées, c’est le cas du ski de bosses féminin

Perrin Laffont est devenue championne olympique du ski de bosses féminin, hier. Elle a décroché la première médaille de la délégation française. La skieuse n’a pas été la plus spectaculaire, mais elle a été la plus efficace. Ses adversaires ont multiplié les petites erreurs, mais la Française a su réaliser une couse particulièrement soignée. A 19 ans, la Pyrénéenne a obtenu sa première médaille aux Jeux Olympiques. Quatre ans plus tôt, Perrine Laffont avait surpris tout le monde sur les qualifications à Sotchi avant décevoir pendant de la finale. Une olympiade plus tard, elle a montré au monde entier que l’échec en Russie est oublié.

Hier, c’est également Anaïs Bescond qui a montré tout son talent. Elle a terminé troisième de l’épreuve de poursuite. Elle offre à l’équipe de France sa deuxième médaille aux Jeux Olympiques de Pyeongchang, mais cette fois-ci en bronze.

Martin Fourcade décroche son troisième titre olympique

Hier, Martin Fourcade a conservé son titre de champion olympique de poursuite, le troisième de sa carrière. Il a ainsi égalé le célèbre Jean-Claude Killy, qui était le seul Français à réussir cet exploit jusque-là. Hier, c’était donc l’heure de la revanche pour le natif de Céret, dans les Pyrénées Orientales, puisqu’il avait déçu lors de l’épreuve de sprint, la veille.

Ce matin, c’est Alexis Pinturault et Victor Muffat- Jeandet qui ont brillé en arrivant respectivement deuxième et troisième sur l’épreuve de combiné. C’est le géant Marcel Hirscher qui est monté sur la première place du podium avec un chrono de 45″96. Alexis Pinturault a failli créer l’exploit en ne franchissant la ligne d’arrivée qu’une demi-seconde après l’Autrichien.  Les deux tricolores permettent à la France de remporter ses quatrièmes et cinquièmes médailles.

 

Mathilde Caron

 

Crédit image à la une : Martin Fourcade a décroché lundi un nouveau titre de champion olympique de poursuite en biathlon, la 3e médaille d’or olympique de sa carrière, qui lui permet de rejoindre Jean-Claude Killy en tant que sportif français le plus titré de l’histoire des JO d’hiver. / © FRANCK FIFE / AFP

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s