Renaissance des habits féminins de la Première Guerre mondiale

À l’occasion de sa réouverture, la bibliothèque Forney, pointue dans l’histoire des arts graphiques et des métiers d’arts, a choisi de se pencher sur l’histoire de la mode et des femmes au cours de la Première Guerre mondiale.

Acheter des vêtements pendant la guerre est devenu un devoir patriotique », révèle Sophie Kurkdjian, chercheuse en histoire de la mode. Dans les vitrines, les curieux découvrent tissus et robes de grands couturiers, des uniformes d’infirmières et de pouponnières ou encore des photos de travailleuses. Cette exposition va à l’encontre de la légende disant que la mode s’est arrêtée en 1914 avant de reprendre en 1918.

Pourtant, le goût des parures et la créativité des tissus est foisonnante à cette époque. Le corset est délaissé pour les costumes-tailleurs. L’évolution fut impressionnante; crinolines et autres robes longues ornées de perles, entravantes et riches furent délaissées pour des couleurs primaires (rouge, bleu, blanc) ainsi que des vêtements aux coupes moins corsetées. De nouvelles silhouettes émanant des affres de la guerre période à laquelle les femmes travaillèrent comme postières, conductrices de tramway ou munitionnettes pendant que leurs époux étaient au front.

Les bleus de travail des femmes lors de la première guerre mondiale © Collections BDIC

« Cette période leur a fait voir que tout peut être différent, qu’on peut travailler, avoir des responsabilités, mais c’est simplement une fenêtre ouverte, une transition qui va préparer des révolutions futures. À l’armistice, la femme est finalement incitée à retourner à la maison pour faire des enfants« , précise Sophie Kurkdjian.

Dans cette saison des tempêtes, les femmes doivent se vêtir confortablement et être libres dans leurs mouvements. On peut y voir des suffragettes en 1914, puis en 1919 arpentant les rues afin d’avoir d’accéder aux urnes. Un an après la fin de la guerre, ces femmes réclament toujours le droit de vote qu’elles obtiendront en 1944.

La mode et les femmes 14-18
à la Bibliothèque Forney
Jusqu’au 17 juin 2017
Du mardi au samedi de 13h à 19h

Entrée libre

Lucie Albertini

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s