L’amour 2.0: quand le virtuel fait battre les coeurs

Tinder, Badoo, Happn, Meetic… Le marché de la rencontre en ligne explose, les plateformes se diversifient. Leurs succès résultent d’une course à l’interactivité et la facilité. Plus besoin de site internet, désormais ce sont les applications qui mènent la danse, au grand bonheur d’une société ultra-connectée qui évolue au sein d’une réelle vie virtuelle.  Est-ce comme ça que l’on tombe amoureux en 2017 ? 

La solitude est devenue l’ennemi public n°1 du XXIème siècle. Pour combattre ce fléau la technologie redouble d’inventions. Après le succès des sites de rencontres, les leaders de l’amour en ligne sont désormais les applications. Plus besoin de lutter contre sa timidité pour aborder des gens,  plus besoin d’utiliser son ordinateur à unité centrale, non, maintenant l’amour c’est dans la poche! 

« Avec un smartphone, je ne suis  jamais seul »

Vous avez sûrement déjà entendu parler de Tinder, Badoo ou encore Happn,  ces applications sont des plateformes de rencontres, elles permettent de rentrer instantanément en contact avec un individu. Et ce qu’il y a de nouveau c’est la géolocalisation! Les algorithmes de ces nouveaux outils de flirts ont été étudiés pour vous mettre en relation avec des individus qui se situent géographiquement près de vous. Certaines de ces applications permettent même de retrouver une personne que vous auriez pu croiser dans la rue !

Les avis sur ce nouveau phénomène divergent. Pour les puristes du romantisme, cette nouvelle façon de séduire n’a justement rien de séduisant.  « Où est la magie de la rencontre ? » s’exclame Pierre, un passant de la rue de Tolbiac, « aujourd’hui plus rien n’est laissé au hasard, on veut tout contrôler dans nos vies, ça va de notre façon de s’habiller, à la façon de penser en passant par la manière de faire des rencontres, on veut tout au moment où on le souhaite, et puis on se lasse, parce qu’on sait  que le moment n’a rien de privilégié, ce moment on l’a créé de toutes pièces, on ne nous l’a pas offert. Ça m’attristerait de n’être jamais surpris. Ce genre d’applications, selon moi, ne vous fait pas rêver, elle vous vend des produits de consommation « 

Pour d’autres, ce nouveau moyen de communiquer est une aubaine. Cela permet de faciliter le premier contact, une première approche qui n’est pas forcément évidente à effectuer dans la réalité, comme le confie Romain, étudiant à Paris : « Vous les filles vous nous faites rire, vous déplorez le fait qu’on vous aborde sur des réseaux sociaux, mais dans la vraie vie quand on vient vers vous vous sentez agressées. Ça m’est déjà arrivé de demander l’heure à une fille dans la rue, sans aucune arrière pensée, et l’on m’a répondu « Je ne suis pas intéressée, désolée ». C’est hallucinant! Au moins sur Tinder vous collaborez! ». Ce serait donc la facilité qui pousserait de plus en plus d’individus à se connecter sur ces plateformes.  Mais la facilité ce n’est pas forcément la qualité, gare aux  mauvaises surprises !

L’Amour et Tinder, ça match?

Ces plateformes sont dédiées à la rencontre, mais concrètement, que rencontre-t-on? L’amour? Encore une fois les opinions varient. Maureen et Guillaume se sont rencontrés sur Badoo, c’est la curiosité qui les a poussés à s’inscrire sur ce site de rencontres. La jeune femme raconte « Je n’étais pas forcément convaincue à la base, puis je me suis laissée tenter par l’expérience. Je venais d’arriver à Paris, et c’est le moyen le plus pratique que j’ai trouvé pour faire des rencontres ». Après un premier rendez-vous, c’est le coup de foudre !  Aujourd’hui, cela fait 3 ans qu’ils sont ensemble.

Certains ont un point de vue totalement différent: « Ces applications permettent de trouver des partenaires de jeu, on cherche des rapports physiques, pas du sérieux » confesse Laura, utilisatrice de Tinder. Ce n’est donc pas l’amour que viennent chercher ces personnes, celles-ci cherchent à faire des rencontres, oui, mais sans lendemain.

Échanges Tinder
Échanges Tinder

« Ce qu’on rencontre dans la vie est la destinée. La façon dont on le rencontre est l’effort personnel » disait Saythya Sai Baba célèbre gourou indien. Alors peu importe comment vous vous y prenez pour chercher l’âme soeur, le tout c’est de la trouver !

Caroline Cabuy Santini

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s