Immersion au coeur de l’Ecole Nationale de la Magistrature (ENM)

La rédaction d’Agora District était présente à Bordeaux pour la prestation de serment de la promotion d’auditeurs de justice 2017. Reportage au coeur d’une institution pas comme les autres. 

Le beau temps n’est pas forcément au rendez-vous de ce vendredi 3 février 2017. Il est à peu près 14 heures quand nous arrivons 10 rue des frères Bonie en plein centre de la capitale Girondine. Les visages des futurs magistrats sont radieux, aux abords de l’école, l’un deux nous confie même que c’est « le plus beau jour de sa vie ». Ces mots peuvent paraître forts mais c’est pour tous l’aboutissement de 5 ans d’études acharnées. C’est la première fois qu’ils vont se vêtir avec une robe de magistrat. En présence du garde des sceaux Jean-Jacques Urvoas, les 270 futurs auditeurs de justice devront répondre « Je le jure » en levant la main droite, à la formule prononcée par le premier président de la cour d’appel de Bordeaux, Dominique Ferrière. Ce serment permet d’accéder au coeur de l’office de magistrat : dossiers judiciaires, audiences et délibérés de juges.

1
Façade de l’Ecole Nationale de la Magistrature. Crédit Photo : Benjamin LENEVEUT.

Le ministre de la Justice a rappelé lors de son discours le changement radical qui s’effectue à l’ENM depuis l’arrivée au pouvoir de la gauche en mai 2012. Il a déclaré : « La promotion 2009 accueillait 137 auditeurs, celle de 2010 : 135 et celle de 2011 : 138. Je suis donc fier d’appartenir à une majorité, qui a fait un choix aussi inverse que clair : celui d’agir pour que la Justice puisse être dotée des effectifs indispensables. » Ce dernier a souhaité  saluer les familles des futurs juges qui étaient présentes dans la salle : « Je veux saluer vos parents et vos familles que nous allons très vite retrouver dans les locaux de l’école. Ils sont aussi émus que vous, fiers de vous voir entamer une carrière que vous avez choisie. » A la fin de son discours, le ministre de la Justice a tenu à parler aux tout nouveaux auditeurs de justice.

dsc_0018
Invitation pour le 3 février 2017. Crédit photo : Benjamin LENEVEUT.

Après avoir passé le test de la déclaration solennelle, tous les futurs magistrats semblent soulagés. Une auditrice de justice nous confie juste après son serment :

« A partir de ce moment-là, tout est officiel. Nous devons représenter la justice et la République ».  C’est la consécration pour cette jeune femme âgée de 25 ans, après 5 années de longues études. Un autre auditeur de 29 ans se veut plus calme :

 » Nous avons tous travaillé dur pour en arriver là. C’est notre jour. Il faut garder les pieds sur terre et se concentrer sur l’apprentissage de notre futur métier ».

Quelques chiffres* sur cette promotion 2017: au total, 3183 personnes se sont inscrites au concours de 2016, seulement 1868 se sont rendues aux épreuves, 270 sont reçues au concours. L’âge moyen au sein des effectifs est de 28 ans. La grande majorité d’entre eux sont détenteurs d’un Master en droit (82,80%). Ils sont quand même 6,71% à n’avoir aucun diplôme de droit. Cette part représente pour la plupart des anciens étudiants de Science Po. L’Ecole Nationale de la Magistrature de Bordeaux compte 26 magistrats enseignants.

Il reste pour l’heure 31 mois composés de stages et de cours pour former ces étudiants à leur métier. Le grand jour arrivera le 2 septembre 2019, où ces magistrats connaitront leurs futurs lieux de travail. A l’issue de la formation, des épreuves détermineront un classement. Ce dernier passage obligatoire indiquera l’emplacement géographique pour les différents magistrats.

*Les chiffres proviennent de la plaquette de l’ENM, distribuée sur place.

BENJAMIN LENEVEUT.

Crédit photo à la une : LENEVEUT BENJAMIN.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s