Pays-Bas : la tension monte à trois jours d’un scrutin clé

Le refus des Pays-Bas d’accueillir le ministre turc des Affaires étrangères sur son territoire samedi a mis en lumière les difficultés auxquelles est confronté le pays, en pleine campagne électorale. A trois jours d’un scrutin législatif capital, les questions d’immigration et la poussée de l’extrême droite sont au coeur des débats.