Grippe aviaire : « Nous nous attendons au pire »

Dans les Landes, 600 000 canards vont être abattus à cause du virus H5N8, sous type de la grippe aviaire. Déjà fragilisée par la souche H5N1 de la maladie l’an dernier, la filière est de nouveau frappée par une crise sanitaire. Pour Roxane Mitraillas, chargée des questions sanitaires à la Confédération Paysanne, » les éleveurs sont dans une détresse économique et morale ».  Reportage.