Los Angeles : le rêve américain n’est pas pour tout le monde

Hollywood, les films et les beaux paysages sont bien présents à Los Angeles. En se baladant dans certains quartiers, le rêve américain est facilement perceptible, mais pas pour tout le monde. En réalité, peu de gens l’atteignent. Reportage.

Crédit : Guillaume Clergerie

Arrivé à Los Angeles, le rêve américain commence. La Californie est bien différente de la France: ses routes sont larges, ses paysages sont éclairés, le soleil est toujours présent. Mais derrière les belles voitures, les belles maisons, et les magasins exclusifs, on s’aperçoit très vite que la ville des anges n’est pas parfaite pour tout le monde.

Los Angeles fait 400 km2, ce qui est gigantesque., mais en définitive peu d’endroits sont beaux: beaucoup de maisons délabrées, beaucoup de ghettos et beaucoup de personnes dans les rues. Hollywood boulevard pour commencer, beaucoup de gens en rêve. Quel touriste n’a pas marché sur les étoiles les plus connus du monde ?

C’est un quartier très délabré, la drogue est présente partout, les attrapes touristes sont bien évidemment de la partie, mais aussi quelques jeunes du ghetto qui tentent de vendre des albums de rap. Malgré cela, le quartier est inoffensif. La pauvreté est présente à tous les coins de L.A. Cette ville est extraordinairement belle, on peut passer en quelques kilomètres seulement, d’un quartier délabré aux palmiers des quartiers riches. Les montagnes Hollywoodiennes sont époustouflantes, Les quartiers comme Beverly Hills, Pasadena ou Calabasas sont incroyablement parfait.

Selon un groupe d’Américains rencontrés dans un bar:

« Le contraste entre les quartiers très riches et les ghettos font le charme de Los Angeles. »

Crédit : Guillaume Clergerie

Cette ville a été crée pour faire rêver, pour montrer que tout est possible. Los Angeles crée cette passion, elle est créatrice d’ambition et en illimité. C’est ce qui pousse ses habitants à croire en l’American Dream. Cette américain avait raison sur un point, Le contraste entre les quartiers très riches et les ghettos font le charme de Los Angeles. C’est ce qu’il nous fait aimer cette ville. Ses ghettos, ses quartiers riches. Les riches restent riches et vivent le rêve américain, mais les personnes venant du ghetto créent leurs rêve américain. Et deviennent ces nouveaux riches. Le rêve américain n’est pas pour tous le monde, mais il est possible pour tous le monde.

Guillaume Clergerie

 

Crédit photo de couverture  : Guillaume Clergerie

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s