Et si Paris renversait le Réal Madrid ?

le

Battus 3-1 au match aller par le Réal Madrid, le PSG a, ce soir, rendez-vous avec son histoire. S’il veut participer aux quarts de finale, il devra être grand. Très grand. Et si Paris réalisait l’impossible, pour éliminer le champion d’Europe en titre ?

Les Parisiens espèrent créer l’exploit en éliminant le Réal Madrid, ce soir au Parc des Princes | Crédits: Getty.

Ils se savent attendus, mais cette fois ils n’auront pas le droit à l’erreur. Finies les désillusions au match retour, si Paris veut réaliser l’exploit, il lui faudra faire un match irréprochable. Condamné à l’exploit, les Parisiens pourront compter sur leurs supporters pour tenter de renverser la montagne madrilène.

Dans leur antre, les Parisiens sont imprenables depuis plusieurs saisons. Ce soir, le Parc sera (encore) en ébullition. Privé de sa star Neymar, le volcan de la Porte d’Auteuil devrait résonner dans toute la capitale. Ce même volcan qui avait vu Paris humilier le FC Barcelone 4-0, avant de passer trois buts au Bayern Munich.

L’heure de la mobilisation

Oui, au Parc des Princes s’est écrit l’histoire du jeune club. C’est d’ailleurs là dessus que table le PSG et ses dirigeants. Peu épargnés par les tirages au sort en C1, Paris n’avait plus accueilli en match retour depuis la saison 2013-2014, qui l’avait vu éliminer facilement le Bayer Leverkusen (0-4 puis 2-1). Raison de plus pour croire en un retour triomphal.

D’autant plus que joueurs, dirigeants, supporters, médias, tous se sont – pour la première fois depuis bien longtemps – accordés sur le même son de cloche. Celui de la cohésion. En équipe, soudés, les Parisiens peuvent y arriver.  Comme face à Chelsea, en 2015. « Ensemble on va le faire« , tel était le slogan de la campagne de communication du club de la capitale. Repris par bon nombre d’autres clubs de Ligue 1, ce message de soutien semble en tout cas fédérateur. A l’image du rassemblement du Collectif Ultras Paris (CUP) hier, devant l’hôtel des Parisiens.

« Casque d’Or » pour modèle

Pour renverser l’ogre aux 12 Ligue des Champions, Unai Emery a plusieurs atouts dans sa botte. A commencer par ses remplaçants revanchards. A commencer par son habituel capitaine, Thiago Silva, remplaçant à l’aller. Souvent critiqué pour sa friabilité face aux gros, le Brésilien pourrait être le fer de lance d’une équipe à réaction. Si Thiago Motta est aligné au milieu, il risque de libérer ses compères habituels du milieu de terrain Rouge et Bleu. Rabiot et Verratti devraient se projeter bien plus qu’à l’aller, créant brèches et déséquilibres dans le jeu adverse. Di Maria sera aussi attendu au tournant, remplaçant Neymar dans le 11 de départ du PSG. Enfin, Pastore et Draxler pourraient se voir offrir quelques minutes pour briller, une fois l’heure de jeu venue.

Mais si Paris peut y croire, c’est aussi parce que dans son histoire, il a déjà renversé des situations telles. Les plus anciens se souviendront du Steaua Bucarest, en 1997. D’autres se souviendront de Twente, en 2008, où un but tardif de Peguy Luyindula faisait chavirer le Parc des Princes. Mais tous s’accorderont à dire que PSG-Réal de 1993 est LA leçon a retenir pour Paris.

Une tête en toute fin de match d’Antoine Kombouaré, pour une victoire qualificative 4 buts à 1 du Paris Saint-Germain. Le tout après une défaite 3 buts à 1 au Bernabeu… Et si 25 ans après, la magie enivrait à nouveau le Parc des Princes ?

Quentin Gesp

 

Crédits photo de couverture : PSG.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s