Desmond Napoles, le drag kid repéré à la Fashion Week de New York

Desmond Napoles alias « Desmond is Amazing » a enflammé le défilé Gypsy Sport automne-hiver 2018-2019  ce dimanche à New York. Personnalité détonnante tout droit venue de Brooklyn, ce « drag kid » de 10 ans est un fervent militant de la cause LGBTQIA.

View this post on Instagram

You better work Cover girl Work it, girl Give a twirl Do your thing on the runway… . Repost from @thejennysauce. . . . . . . Hi! 👋 I’m 🌟 Desmond 🌟 from NYC. 🗽 . I'm a drag kid, dragutante, dragketeer, and draganista doing what I like to call kinderdrag 🍭. I'm a total drag slayer 🐉. I am also the youngest member of the original iconic pioneering voguing ballroom house, the House of UltraOmni. . I have the best 😘 fans, my AMAZIES! I am sincerely grateful for your love ♥ and support. . I call my looks 'androgynously' and my style 🎨 'avant drag'. I'm inspired by RuPaul, the fashions of the Club Kids and Blitz Kids, the artists Andy Warhol and Keith Haring, designers John Galliano, Alexander McQueen, and Commes Des Garçons, Nelson Sullivan videos, altdrag, and do-it-yourself drag ✂. I design or style my own outfits. . I'm an awarded LGBTQ advocate. Marsha P. Johnson is a huge inspiration and motivation for me. My motto is "Be Yourself, Always" 🌈. . I am also the founder of the first drag house for drag kids, the @hausofamazing, set to open for membership soon (tentatively March 2018). . . . 👉  #altdrag #androgynously #avantdrag #boysinmakeup #clubkid #clubkids #diydrag #draganista #dragart #dragartist #dragketeer #dragkid #dragkids #dragqueer #dragslayer #dragsuperstar #dragutante #futureofdrag #genderisadrag #kidsindrag #kinderdrag #mydragisamazing #mygenderisamazing #nycdrag #preteenqueen – #desmondisamazing #beyourselfalways #amazies – #houseofultraomni #hausofamazing

A post shared by Desmond is Amazing (@desmondisamazing) on

Vêtu d’un look noir vampiresque et de faux ongles vernis, il déambule fièrement sur le catwalk du show Gypsy Sport. Lui, c’est Desmond Napoles, porte-parole de la communauté LGBTQIA (Lesbiennes, Gays, Bisexuels, Transgenres, Queers, Intersexuels, Asexuels) au sein de sa côte Est natale a seulement 10 ans. Cela peut paraitre surprenant, mais celui qu’on appelle « Desmond is Amazing » est loin d’être un enfant ordinaire.

Une date de naissance prédestinée : Desmond est né en 2007, lors du premier jour de la Gay Pride. Depuis qu’il a 6 ans, se vêtir de vêtements féminins est pour lui une initiative naturelle. Le jeune garçon n’a pas froid aux yeux puisqu’il se fait remarquer deux ans plus tard, à la Gay Pride de New York en 2015, alors qu’il défilait dans la rue habillé en femme. Il est très rapidement devenue la mascotte des drag queens américaines. « En l’espace d’une nuit, j’étais devenu un phénomène sur Internet, raconte t-il aux Inrockuptibles. Beaucoup de gens, et particulièrement dans la communauté LGBTQ m’ont soutenu, certains même m’ont confié qu’ils auraient voulu pouvoir s’habiller comme ça quand ils étaient plus jeunes. C’est incroyable ! »

View this post on Instagram

This is one of my favorite songs of all time. ❤ I would love to perform it someday. . "I AM WHAT I AM" . I am what I am I am my own special creation So come take a look Give me the hook or the ovation . It's my world that I want to have a little pride in My world and it's not a place I have to hide in Life's not worth a damn 'Til you can say I am what I am . I am what I am I don't want praise, I don't want pity I bang my own drum Some think it's noise, I think it's pretty . And so what if I love each sparkle and each bangle Why not try to see things from a different angle Your life is a sham 'Til you can shout out, I am what I am . I am what I am And what I am needs no excuses I deal my own deck Sometimes the ace, sometimes the deuces . It's one life and there's no return and no deposit One life. So it's time to open up your closet Life's not worth a damn 'Til you can shout out, I am what I am . I am what I am And what I am needs no excuses I deal my own deck Sometimes the ace, sometimes the deuces . It's one life and there's no return and no deposit One life. So it's time to open up your closet Life's not worth a damn 'Til you can shout out, I am what I am . . . . . . . Hi! 👋 I’m 🌟 Desmond 🌟 from NYC. 🗽 . I'm a Drag Kid, Dragutante, Dragketeer, & Draganista doing what I like to call Kinderdrag 🍭. I'm a total Drag Slayer 🐉. . I have the MOST amaziest 😘 fans…my AMAZIES! I am sincerely grateful for your love ♥ & support. You make me feel dragtastic! 💖 . I call my looks 'Androgynously', my style 🎨 'Avant Drag' & my fashions 'Drag à la Mode'. ✂. I design my own outfits. . . . . . . . 👉  #altdrag #androgynously #avantdrag #clubkid #clubkids #diydrag #dragàlamode #draganista #dragart #dragartist #dragisforeveryone #dragketeer #dragkid #dragkids #dragqueer #dragslayer #dragsuperstar #dragtastic #dragutante #futureofdrag #genderisadrag #houseofultraomni #kidsindrag #kinderdrag #mygenderisamazing #nycdrag #preteenqueen . . #desmondisamazing #beyourselfalways #amazies

A post shared by Desmond is Amazing (@desmondisamazing) on

« Le futur des Etats-Unis »

En plus d’avoir de l’audace, Desmond fait preuve d’une étonnante précocité concernant sa vie amoureuse. Pour ses parents, son homosexualité n’est pas un secret. « J’ai fait mon coming-out le jour de ma naissance, plaisante-t-il. En CP, j’ai commencé à regarder les garçons mais j’ai attendu quelques années avant de dire à ma mère que je pensais que j’aurais un petit ami plutôt qu’une petite amie, quand je serai grand. » explique-t-il aux Inrocks.

Sa maturité l’a permis de se faire repérer une nouvelle fois, à l’occasion de la cérémonie d’ouverture de DragCon (la réunion annuelle des drag queens) en septembre dernier. Ce jour là, c’est dans l’oeil de son idole que Desmond a tapé, Rupaul, qu’il cite parmi ses références. « RuPaul’s Drag Race a été une émission puissante pour moi parce que je comprenais enfin que je n’étais pas un ovni qui aimait mettre des robes », confie-t-il. Mama Ru (le surnom de Rupaul) l’a alors fait monté sur scène, en s’exclamant : « Nous sommes le futur des Etats Unis ! »

Desmond is Amazing et Rupaul, à la cérémonie DragCon à New York en septembre 2017. Crédit : World of Wonder

Faire face à la cruauté des internautes

Le jeune garçon compte bien aller plus loin que de simplement s’habiller en fille. Un de ses objectifs principaux est de venir en aide à la jeunesse LGBTQ. « J’utilise ma célébrité pour donner la parole aux plus jeunes. J’ai l’impression qu’ils peuvent s’inspirer de moi », continue-t-il d’expliquer aux Inrocks. Et Desmond a beaucoup de projets en tête : il créé le projet Haus of Amazing, espace exclusivement dédié aux enfants drag, et souhaite fonder un magazine qui serait conçu par et pour les enfants de cette communauté.

Face à la crualité d’Internet et aux centaines de commentaires humiliants que Desmond a reçu, il ne baisse pas les bras, au contraire. Le jeune garçon fait une nouvelle fois preuve de maturité. « J’ai lu des choses tellement blessantes, que mes parents devraient être jetés en prison, que ma mère devrait être tuée ou brûlée… C’est terrible que des adultes puissent dire des choses comme ça à un enfant… » s’attriste-t-il auprès des Inrocks. Cependant, il continue : « Je ne me laisserai pas abattre, je continuerai à être moi-même. »

Clémence Renard

 

Crédit image à la une : Desmond is Amazing (Instagram)

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s