Jonathann Daval, de mari éploré à principal suspect

Le mari d’Alexia Daval, retrouvée morte en octobre dans un bois de la Haute-Saône, est toujours en garde à vue ce mardi. Les soupçons des enquêteurs se sont portés sur l’homme de 34 ans après la découverte de plusieurs éléments troublants.

Jonathann Daval au côté de la famille de son épouse. actu-fr©

Jonathann Daval continue de nier toute implication dans la mort de son épouse Alexia, dont le corps a été retrouvé partiellement carbonisé le 30 octobre dans les bois d’Esmoulins (Haute-Saône). Plusieurs indices portés à la connaissance de la brigade de recherches de Besançon ont conduit à son interpellation hier matin. Parmi eux, des morceaux de tissus appartenant au couple retrouvés à proximité du cadavre de la jeune femme ou encore la présence de traces qui impliquerait le véhicule du suspect. L’interrogation qui plane sur l’emploi du temps du couple le 28 octobre dernier persiste, les enquêteurs s’attachent désormais à établir si la victime est vraiment partie courir ce matin là.

« On nous a apporté des éléments qui (…), effectivement, posent des véritables questions et Jonathann n’est pas soupçonné par hasard, c’est une réalité. » _ Me Schwerdorffer, avocat de Jonathan Daval.

 

Au cours des centaines d’auditions réalisées par les enquêteurs, il ressort selon la procureure de Besançon Edwige Roux-Morizot que « le couple connaissait des tensions notament issues de leur difficulté à avoir un enfant » et que « l’hypothèse d’une dispute conjugale qui aurait mal tourné » était à l’étude.

Un suspect très impliqué dans les recherches

Dès l’annonce de la découverte du corps d’Alexia, Jonathan Daval a multiplié les déclarations et les célébrations d’hommage. En marge d’une course organisée en mémoire de son épouse, celui qui a donné l’alerte ce matin du 28 octobre déclarait la « tragédie » que représentait sa disparition.

« Elle était ma première supportrice, la force qui me poussait à me surpasser. » _ Jonathann Daval.

La famille d’Alexia, forte des dénégations du suspect et malgré l’accumulation des charges à son encontre lui maintiennent leur confiance. A la différence des internautes qui n’ont désormais plus aucun doute sur la culpabilité de son mari dans cette affaire.

Alexandre Chabaux

Crédit photo de couverture : afp.fr©

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s