Notre-Dame-des-Landes : le nettoyage de la route RD281 continue

Les opposants au projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes, finalement abandonné par le gouvernement, ont libéré hier une route départementale qui donne l’accès à la ZAD (zone à défendre). Elle était jusque là encombrée par des chicanes.

Après l’annonce de l’abandon du projet d’aéroport à NDDL, l’exécutif a sommé les opposants de rendre les routes bloquées à la libre circulation d’ici la fin de cette semaine. Si la décision de la rendre aux automobilistes a fait débat au sein du mouvement des « anti-aéroport », la plupart d’entre eux ont accepté de dégager l’axe routier « par solidarité et par esprit d’apaisement ». LOIC VENANCE / AFP

 

La « route des chicanes » à Notre-Dame-des-Landes va être en grande partie nettoyée et à nouveau ouverte à l’usage des voitures, vélos et piétons. La route était fermée à la circulation depuis le 5 novembre 2012, par arrêté du président du conseil général. Elle est ainsi devenue sur environ deux-trois kilomètres le domaine des zadistes. La Zad était la zone d’aménagement devenue zone à défendre par ceux qui l’occupent. Depuis cinq ans, pneus brûlés, carcasses de voitures et épaves diverses s’étendent sur la voie. Vers 10 h, hier, des opposants arrivaient à pied sur la zone avec les moyens du bord. Certains sont venus avec des pelles, des sacs-poubelles et des gants, sans savoir forcément ce qu’ils devaient faire. Quelques tracteurs se dirigeaient également vers la zone.

Les zadistes se disent prêts à rebloquer la route

Le gouvernement a donné jusqu’au printemps aux zadistes pour évacuer la zone. Françoise Verchère, leader des opposants au projet de l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes indique : « C’est une journée importante pour tout le monde. Il y a eu des débats en interne pour la réouverture de la route. Certes, cette route est symbolique mais ce ne sont pas trois chicanes qui sont importantes. C’est la suite. » La suite ?  C’est l’avenir de la Zad en évitant une évacuation par la force des personnes qui l’occupent. Françoise Verchère réclame donc plus de temps car selon elle c’est une nouvelle phase qui commence. Elle explique « nous devons passer d’un moment de défense à un moment de stabilisation et d’avenir pour tous ».

Le nettoyage de la route départementale RD281 a repris ce mardi.

Mathilde Caron

 

Crédit image à la une : De nombreux militants antiaéroports, armés de pelles et de sacs poubelle, ont commencé à déblayer ce lundi 22 janvier la route d’accès à la ZAD. LOIC VENANCE / AFP

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s