Retour sur la tendance vidéoludique de 2017 : le « Battleroyale »

S’il fallait retenir une seule tendance vidéoludique de cette année 2017, il s’agirait sans contestation possible du « Battleroyale » : un nouveau jeu de mêlée générale online qui a rapidement conquis les joueurs du monde entier. 

Crédits : Digital Trends

Un gameplay simple mais efficace

Le principe ou « gameplay » est assez simple et très archaïque : 100 joueurs sont parachutés sur une île regorgeant d’armes, équipements et bonus générés aléatoirement. Plus la partie avance, plus la zone praticable de l’île rétrécit, obligeant les joueurs à se concentrer dans une zone où ils doivent s’éliminer les uns les autres ; car à la fin, il ne doit en rester qu’un !

Imaginez une seule seconde un tel « gameplay » dans notre réalité si tranquille, cela fait froid dans le dos bien sûr… D’ailleurs quelques films ont déjà envisagé un tel scénario par le passé, au premier rang de ceux-ci, le célèbre « Battle Royale », qui, pas de coïncidence possible, a inspiré les créateurs de ces nouveaux succès vidéoludiques.

Crédits : Indiewire

Dans ce nouveau style de jeu à la communauté toujours plus grandissante, deux franchises sont en compétition : PUBG, PlayerUnknown’s Battlegrounds, que l’on pourrait traduire par le « champs de bataille des joueurs inconnus » et Fortnite.

Bien que ces deux jeux exploitent le même « gameplay », leur direction artistique est tout à fait différente. PUBG nous emmène dans un monde sombre, presque apocalyptique aux textures froides et aux couleurs sobres. L’ambiance y est pesante et exploite une sensation d’angoisse permanente liée à un gameplay qui nous renvoie aux faces les plus sombres de notre humanité.

Fortnite lui, a abordé les choses avec un ton plus léger. Les armes sont loufoques, le design des personnages est proche du cartoon. Une fonctionnalité permettant de construire des infrastructures a été implanté (aspect jeu de construction). Finalement, on a tout ce qu’il faut pour rire quand son heure finit par arriver !

Crédits : Forum Playstation

Un jeu… gratuit ?

Le modèle économique diffère également puisque Fortnite est gratuit (même s’il propose des micro-transactions qui permettent d’acheter des objets facultatifs dans le jeu, pour rendre son personnage plus beau par exemple). PUBG quant à lui, a misé sur un modèle payant, promettant une meilleure stabilité de leur serveur de jeu (un argument qui ne tient pas forcément la route d’autant que le jeu rencontre régulièrement des problèmes sur ses versions consoles).

Bien sûr d’autres candidats tentent d’exploiter ce nouveau filon du « battleroyale ». On peut s’attendre à une recrudescence de ce « genre » de jeu pour l’année 2018, difficile de dire si ces nouveaux candidats arriveront à détrôner les deux leader, qui se sont rapidement imposés comme des références du jeu en ligne.

 

Camille Martin

Crédits image de couverture : Gamekult

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s