2018 : 5 bonnes résolutions que vous n’allez encore pas tenir

Le Nouvel An est passé et avec lui la dernière  soirée de beuverie et d’engraissement pour oublier cette longue et malheureuse année 2017. Heureusement, vous avez prévu tout un tas de résolutions pour embrasser 2018 et vous propulser à la place d’excellence à laquelle vous aspirez. Un point sur les 5 résolutions que vous n’allez (sûrement) pas suivre cette année.

Les fameuses résolutions du Nouvel An ne s’annoncent toujours pas très fructueuses pour 2018   @merci-facteur.com

La salle de sport, tu ne conquerras pas !

Chaque année, la fameuse reprise du sport est l’une des résolutions phare du 1er janvier. Après des repas de fêtes goulument engloutis, le surplus de kilos qui en découle pousse la plupart d’entre vous à se dire une nouvelle fois « cette année c’est sûr je reprends le sport, ce n’est plus possible ! ». Seulement rappelez-vous de l’année dernière à la même date. Même résolution, aucun effet. Vous avez d’ailleurs toujours la carte d’abonnement de cette nouvelle salle super bien équipée qui traine sur la table d’entrée. Un abonnement que vous avez d’ailleurs pris sur 6 mois « parce que c’est moins cher ». Pas très rentable pour 3 utilisations…

Le nouvel iPhone, tu achèteras encore !

Dans le piège du nouvel iPhone, tu es encore tombé…    @MotherShaker

Si vous avez lu le premier conseil de cet article et que la seule fois que vous avez été courir cette année était au grand air et surtout gratuitement, vous devez déjà avoir économisé 6 mois d’abonnement à la salle de sport. Un joli pécule qui pourrait être utilisé à de multiples fins intelligentes. Parce que oui cette année vous avez décidé de ne pas investir 1000€ dans le nouvel iPhone. « C’est tous les mêmes en plus » aviez-vous-même froidement asséné à une nouvelle connaissance entre deux petits fours du 31. Mais alors, pourquoi, mais pourquoi votre ancien modèle de chez Apple est posé à côté… de votre nouvelle carte d’abonnement à la salle dans l’entrée, tristement remplacé par un iPhone X doté d’un nouveau système de déblocage oculaire totalement inutile ? « J’ai encore craqué » allez-vous encore dire devant le plat de pâtes bas de gamme que vous êtes maintenant obligé de déguster.

De l’importance à l’avenir, tu n’accorderas toujours pas !

Cette année est bien évidemment celle du changement, celle des décisions sur le long terme, de la maturité, de la réflexion sur soi et de ses aspirations. Fini les choix hâtifs et la procrastination qui ont jusque-là placé votre vie professionnelle sur l’échelle d’importance de votre vie pile entre le choix de votre destination de vacances et du lieu de votre prochaine soirée. Mais non, si vous raisonnez comme ça, vous n’êtes probablement toujours pas prêt à planifier votre vie au millimètre. Alors oubliez un peu la maison, la clôture et le petit chien qui vous apporte le journal le matin. Un peu de spontanéité ne fait pas de mal et n’empêchera pas forcément 2018 de devenir aussi votre année ! 

Sain, tu ne mangeras pas !

La guerre à la malbouffe est déclarée   @Pinterest

Après vous être goinfré toute cette fin d’année, c’est le retour de l’immuable « cette année je fais attention à ce que je mange ! ». A moitié corrompu le soir du réveillon par votre cousine devenue totalement vegan et qui « se sent beaucoup mieux dans son corps et dans sa tête », cette année marquera la fin des fast-foods et de la malbouffe ! Oui bon, sauf que qui ne se réveille pas le 1er janvier en pleine gueule de bois à vouloir engloutir la première saleté venue ? Pas vous à priori qui lisez cet article en pleine file d’attente du McDo que vous vous étiez promis de rayer de la liste de vos restaurants. « Au bûcher les vegans » avez-vous-même lancé le poing levé en croquant dans l’immonde première bouchée du burger que vous aimez tant. Encore une résolution qui tombe à l’eau…

La cigarette, tu n’abandonneras pas !

Le dernier grand classique des résolutions annuelles : la clope ! L’arrêt de la clope j’entends évidemment. La gorge encore irritée des deux paquets fumés la veille au soir, cette résolution tombe sous le sens. « C’est cher, ça pue, c’est mauvais pour la santé » : un verdict sans appel qui regroupe à lui seul les 4 points précédents en un seul petit objet rempli de nicotine. Surtout que cette année, vous vous êtes enfin décidé à acheter la nouvelle cigarette électronique haut de gamme pour vous accompagner dans les moments difficiles « ça coûtera toujours moins cher sur le long terme et je vais diminuer la dose de nicotine au fur et à mesure ! ».  Oui sauf qu’elle aussi après une bonne semaine d’essais non concluants a trouvé sa place sur la fameuse table d’entrée. Echec cuisant.

 

Ludovic Heinry

 

Crédit Photo à la Une : 123RF

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s