Noël : 5 astuces pour survivre à un repas de famille angoissant

Noël approche à grands pas, sa magie, sa féérie, son esprit de Noël auto-proclamé : que d’émotions. Enfin pas toujours ! Noël rime également souvent avec réunion annuelle de famille. Et là, nombreux sont les déboires à prévoir. Toutes les familles sont bien entendu idéales mais pourquoi ne pas tenter avec un soupçon d’ironie, d’assurer le coup cette année. 

Le plan pour ce réveillon 2017 : pas d’erreur ! @ PEO Quick/NordicPhotos

Bien manger c’est le début du bonheur !

L’avantage principal d’un réveillon potentiellement compliqué, ne serait-ce pas le repas en lui-même ? Tout grand amateur de bouffe devrait être capable de se retrouver là-dedans. Le repas de Noël en famille est souvent l’occasion de mettre les petits plats dans les grands ! Une belle dinde, du foie gras, des huitres : tout ça le plus souvent en portion gargantuesque, ce n’est quand même pas tous les jours. Alors pourquoi ne pas en profiter pour s’y réfugier et oublier quelques temps le débat politique qui se trame à côté ?

Ne pas hésiter à boire et remplir les verres de ses voisins

Les choses vont toujours mieux avec un peu de gaité ! Et pour ça quoi de mieux que le vin rouge spécialement acheté pour l’occasion. Alors ne pas hésiter à vider régulièrement son verre pour en remplir un nouveau. Pour un type de dîner un peu ennuyant, la solution peut être de remplir discrètement ceux de ses voisins de tablée pour débrider un peu la situation. Evidemment à proscrire le bon « Eh ! je ne t’en resservirais pas un petit ? », un concept abandonné il y a plusieurs années déjà pour chaque personne qui se respecte.
Attention piège ! Le débat politique part souvent de deux oncles ayant déjà d’eux-mêmes commencé à abuser sur la bouteille. Dans ce cas, pas la peine d’en rajouter…

Eviter les sujets qui fâchent

Sujet sensible pour sujets sensibles ! Une mauvaise discussion peut à tout moment rendre ce beau repas convivial en un véritable carnage. Alors chaque nouveau sujet qui sort de votre bouche doit être soigneusement réfléchi. Cela peut paraître un peu dramatique, mais une assiette qui vole suite aux dérives d’idées politiques du grand père est vite arrivée ! Et la vaisselle de Noël on y tient, elle resservira forcément l’année prochaine. Alors comme on l’a dit la politique : à oublier. Le réveillon sonne avec sujets légers, pleins d’innocence, pleins de pacifisme. Du coup, ne laissez pas les discussions hors de contrôle, le changement de sujet est votre arme.  « Et si on ouvrait les cadeaux ? » reste une parade à toute épreuve, bien que malheureusement utilisable qu’une seule fois.

Faire semblant d’entendre pour la première fois les anecdotes de famille

 « Vous vous souvenez quand Lucas avait 4 ans et a vomi au mariage de sa sœur ? ». Oui, en effet, vous vous en souvenez, grand-mère en parle tous les ans, désolé à toi Lucas… Mais il est important de ne vexer personne. Oui, certains membres de la famille un peu plus âgé oublient des choses de temps à autre. Non, leur faire remarquer ne changera pas quelque chose au réveillon suivant. Cela créera simplement un malaise palpable auquel vous ne tenez absolument pas. Alors prenez soin de chaque convive, c’est quand même grâce à eux que vous êtes ici à vous empiffrer de foie gras et vous délecter de cette nouvelle bouteille de vin.

N’oubliez le cadeau de personne !

Vous l’avez compris, le premier objectif pour que ce repas se déroule bien c’est de ne vexer personne. Rien de pire qu’un « mais tu ne m’as rien offert ? », la larme à l’œil. Si vous n’êtes pas inspiré, rien de plus facile : des chocolats, une des 200 boxs en tête de rayon de tout bon magasin en période de Noël qui se respecte. Vous avez l’embarras du choix, les valeurs sûres ne vous seront jamais reprochées et sont accessibles à toutes les bourses !

Ludovic Heinry

Crédit Photo à la Une @ The Family Stone – Twenthieth Century Fox

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s