L’Italie privée de Mondial : une première depuis 60 ans !

Les Italiens tenus en échec sur leur pelouse hier soir (0-0) par la Suède à San Siro ne participeront pas à l’édition 2018 de la Coupe du Monde de football qui se déroulera en Russie.

Privé de mondial, Gianluigi Buffon (175 sélections) prend sa retraite internationale. Eurosport ©

Pour la première fois depuis 60 ans, la Squadra Azzura sera absente d’une phase finale de Coupe du Monde. Aux termes de deux matchs de barrages mal négociés, qui ont vu les Suédois s’imposer à l’aller (1-0) et tenir bon au match retour (0-0), les rêves de mondial s’effondrent pour les hommes de GiamPiero Ventura. Cette sortie de piste historique plonge le football italien dans une importante crise structurelle et générationnelle. La défaite des Bleus a précipité la chute pourtant annoncée d’un football en panne de renouvellement, victime d’un modèle vieillissant comme en témoigne la moyenne d’âge de l’équipe, l’une des plus élevée d’Europe.

Au coup de sifflet final, l’expérimenté défenseur Giorgio Chiellini, accablé, s’est exprimé devant les caméras :

Nous avons touché le fond. C’est le niveau le plus bas depuis longtemps. Nous allons avoir besoin du soutien inconditionnel des 80 000 supporters présents à San Siro et de tous les italiens car c’est le seul moyen de retrouver la vraie Italie. Après la pluie, vient le beau temps, c’est ce qu’on dit. Pour nous, les anciens, c’est un coup dur.

Le naufrage italien sera débattu ce mercredi au siège de la fédération . Le président Carlo Tavecchio devra commencer par tirer les enseignements de cette non-qualification pour entamer la lente reconstruction de la sélection en commençant peut-être par sceller l’avenir du sélectionneur Gampiero Ventura, qui n’a pas remis sa démission après l’échec de son équipe. Suite à cette défaite, plusieurs joueurs devraient prendre leur retraite internationale à commencer par l’emblématique capitaine azzuri Gianluigi Buffon, 175 sélections. Il aurait été le premier joueur de l’histoire à disputer une sixième Coupe du Monde.

Largement dominatrice, la Squadra Azzura ne s’est jamais montrée réaliste. foot-01©

La presse italienne en état de choc

Les performances de la Nazionale pendant ces qualifications ont suscitées la colère et l’indignation dans la presse transalpine. « Tout le monde dehors » titre ce matin le Corriere dello Sport visiblement enclin à trouver à cette tragédie ses responsables. Même son de cloche du côté du quotidien généraliste romain Il Messagero qui parle lui de « honte nationale », partageant le sentiment d’apocalypse qui touche le football italien.

Crédit photo à la une : Ouest-france©

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s