Alma a t-elle une chance de gagner l’Eurovision 2017 ?

Son nom vous dit sûrement quelque chose.. Alma représentera la France le 13 mai prochain lors du 62ème concours de l’Eurovision. Plutôt discrète, la jeune femme rattrape le temps perdu à rester dans l’ombre et enchaine les interviews.  À quelques mois de la grande cérémonie, l’artiste vient de diffuser la version officielle de sa chanson Requiem. Désormais, les refrains sont interprétés en anglais et les sonorités du début et de la fin ont légèrement été modifiées. Seront-ils suffisants pour remporter la victoire ? 

© Gala

La pression monte pour Alma ! La chanteuse vient tout juste de mettre au point la dernière version de son titre « Requiem » qu’elle chantera le 13 mai prochain à Kiev, en Ukraine. Des légères modifications dans le but d’accéder à la première place du concours..

A 28 ans, Alexandra Maquet, de son vrai nom, vise haut :

« Mon rêve ce serait le top 10, voire le top 5. Tout ce qui m’importe, c’est de faire le mieux que je peux ». 

Il y a neuf mois, Alma publie son premier titre « La chute est lente« .  Son ascension, à elle, a été plutôt rapide ! Fonceuse, Alma décide sur un coup de tête de tout quitter pour se consacrer à sa passion.

Après des études de commerce, elle se lance dans son aventure musicale inspirée par son enfance et ses voyages. Elle oscille entre un style tantôt mélancolique, tantôt joyeux, influencée par des artistes comme Norah Jones, Adele ou encore Lana Del Rey. Ce sont ses manageuses qui ont proposé son nom à France Télévisions, sans lui en parler. Après un rendez-vous avec Edwardo Grassi, le chef de la délégation française de l’Eurovision, la jeune femme s’est vu attribuée le titre de représentante de la France. De quoi paniquer un tant soi peu :

« J’ai été stressée les cinq premières secondes et puis j’ai eu un fou rire de décompression. »  

Déterminée, Alma explique vouloir aller à l’Eurovision pour gagner. Mais peut-elle réellement relever le défi ?

Avec son morceau « Requiem », frais et entraînant, Alma joue stratégique. C’est avec l’auteur-compositeur-interprète Nazim Khaled que la jeune femme a coopéré. Le même compositeur de « J’ai cherché » d’un certain Amir… L’an dernier, Amir s’est classé à la sixième place. Une consécration pour la France, qui n’avait plus connu un tel succès depuis des années. Depuis sa victoire, l’album du chanteur a été certifié double disque de platine. Un parcours qui fait rêver la candidate à l’Eurovision :

« Amir a dépoussiéré le concept et redonné envie aux gens de suivre le concours. Ça me tire vers le haut « .

Tout comme son prédécesseur, la chanteuse a anglicisé son titre. « On pense mettre de l’anglais dans notre chanson parce qu’il faut séduire le plus grand nombre de monde possible. Ce ne sont pas les Français qui votent, mais les étrangers. Si les gens peuvent s’identifier, comprendre le thème et chanter au-dessus des paroles, c’est mieux pour nous » explique Alma. Il serait dommage de se couper de votes potentiels. On le sait, à l’Eurovision, la majorité des votants ne parle pas français.

La chanson connait un grand succès sur internet avec près de deux millions de vues sur YouTube. Le refrain est entêtant et nous envoie un message positive. On espère que cela enthousiasmera les votes !

Image à la Une © Eurovison

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s