[Photos] Cape Town, l’Afrique cosmopolite

À la pointe du continent africain, en bordure de l’océan, s’élève la cité-mère de l’Afrique du Sud. Sur une baie époustouflante au pied d’incroyables sommets, Le Cap offre d’infinies richesses. Ici, dans la capitale parlementaire du pays, on oscille entre tendance et histoire, entre nature et urbanisme.

Nichée entre deux sommets, Table Mountain et Lion’s Head, Le Cap s’offre l’une des plus belles baies du monde : Table’s Bay, classée au patrimoine mondial de l’UNESCO. Au cœur de la ville, dans cette cité urbaine et dynamique, la nature est à portée de vue. Un coup de nez en l’air et on aperçoit les massifs.

Le Cap de Bonne-Esperance : au pied des montagnes, les pieds dans l’eau.

La nature est un monument, de ce côté de l’Afrique. Cape Town empreinte d’ailleurs son nom au promontoire rocheux, symbole de tous les espoirs : le Cap de Bonne Esperance. Sans doute l’une des activités les plus attractives du pays.

17093052_1238685889580295_1665195342_o

Une journée entière, idéalement ensoleillée, est idéale pour parcourir la péninsule du Cap. Semé d’escales surprenantes, le voyage aboutit sur le Cap de Bonne Espérance. Sur le chemin, rencontre avec des lions de mer sur le ponton de Noordhoek. Pour le déjeuner, dégustation de moules à la crème sur le front de mer de Kalk Bay au Café Olympia. Puis photographies de manchots à Boulders Beach. L’Afrique du Sud nous livre dès la sortie de la ville ses plus beaux secrets.

17036850_1238685829580301_595355017_o

17015222_1238694529579431_2074065847_o

17091198_1238685866246964_477010742_o

La réserve atteinte, le paysage maritime et paradisiaque de la route se transforme en terres semi-désertiques, hostiles. Quelques rares végétaux et espèces animales se partagent l’espace. En voiture ou à pied, les routes sinueuses nous mènent tantôt sur les traces d’autruches, tantôt sur celles de babouins ou de tortues miniatures. L’état est sauvage, respecté et respectable.

La voiture est abandonnée au profit de bonnes chaussures : les terrains sont escarpés, les chemins sinueux. Pour s’offrir la plus belle vue, il faut chercher la hauteur. Sur le point culminant des rocheuses, le souffle est coupé court. Les rafales sont violentes et cacophoniques, le panorama gigantesque : en ouvrant les bras vers le ciel, on croirait voler. À l’horizon, pas une terre, pas un rocher. L’air inhalé est d’une pureté invraisemblable. L’océan devant nous, vaste. Le périple en vaut le détour.

17016166_1238687772913440_897615980_o

Détours sur la route des vins

La ville du Cap, en plus de jouir d’un cadre fabuleux, est gorgée d’histoire et de traditions. Colonisée par les hollandais au XVI ème, l’empreinte laissée par ces premiers colons dans la région s’étend bien au-delà de l’architecture typique de certains villages. En l’occurrence, la forte présence de vignes en périphérie de la métropole, du côté de Stellenbosch. Avec son climat lampé de soleil, Cape Town produit depuis d’excellent cru. La route des vins est un magnifique parcours pour découvrir et déguster les trésors viticoles de la région.

17016265_1238697876245763_1293260915_o

Nombreuses sont les adresses qui proposent des dégustations au sein même de leur domaine.  Délices cachés pour une modique somme : entre 35 et 55 rounds les 5 verres, l’équivalent de 2 à 4€.

L’une d’entre elles, se situe à la sortie de Stellebosch. Un petit bout de paradis, dont les productions ont été de nombreuses fois médaillées. Le domaine de Stark-Condé.

17015099_1238680749580809_1478746894_o

Entre deux valons, les vignes se mêlent à un parc tout ) fait atypique pour la région : une reproduction de jardin japonais. Une œuvre de la feu-propriétaire des lieux, elle-même nippone. Un ponton surplombe un étang et emmène juste au pied des montages. Sous des cerisiers, la dégustation commence, parfaitement aiguillée et décryptée par l’œnologue en présence. Le vin sent la violette, le fruit rouge, c’est un bouquet riche en arômes. Le temps est arrêté, et la beauté des lieux n’a d’égal que le parfum des breuvages.

Cape Town, cosmopolite et enivrante

Bons nombres d’ethnies, de cultures et de traditions s’entremêlent au cœur de la cité mère. Dans la ville du Cap, on ne sait plus très bien où nous sommes : Afrique, Asie, Amérique ?

17036910_1238680739580810_996038659_o

Bo-Kaap, le quartier Malay, délivre sa curieuse architecture en plein cœur de la ville. Des maisonnettes aux couleurs vives et un désordre inspirant. Le mélange des couleurs est farfelu, mais il ne jure pas. Des voisins discutent sur un perron, des enfants jouent avec un ballon. Bo-Kaap, c’est une ville dans la ville.

17036675_1238685842913633_903737290_o

Cafés, bars, restaurants sont à la pointe des dernières tendances. Cape Town est au régime californien : Matcha Latte et salades au Kale, mojitos bien frais et pancake pour le brunch. La mode est aussi omni-présente, dans cette ville des tendances. De jeunes créateurs se répartissent la rue de Long Street. Les tissus traditionnels africains sont recoupés : on en fait des bombers, des mini-jupes et des crop-top. À la pointe des dernières tendances, la cité-mère est un repère pour les oiseaux de nuit. Lorsque le crépuscule tombe, les rooftops s’illuminent. La musique s’amplifie, chaque établissement offre sa propre ambiance. De l’électro à la cumbia, le choix est grand pour se changer les idées.

16990548_1238685849580299_469814790_o

Cape Town, c’est une ville emplie de surprises, emplie d’histoire. Au large, l’ancien président Nelson Mandela a été enfermé dix-huit ans dans la prison de Robben Island. Au détour d’une rue des Tam Tam endiablés donne le rythme à des troupes de danseurs : ils rappellent les tribus originelles africaines. Des masques divins, fait de bois et de crins, sillonnent les murs et font l’échos à d’ancestraux cultes religieux. Une odeur épicée flotte dans l’air à l’heure des repas. Cape Town est une ville cosmopolite et enivrante. Une ville où il est agréable de flâner.  Une ville où il fait définitivement bon de vivre.

17036139_1238687779580106_126241579_o

Crédit Photo : Camille-Léonor Darthout

Camille-Léonor Darthout

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s