Culture: le Théâtre 13 revient sur scène

Mardi soir fut inauguré le Théâtre 13/Seine, fraichement rénové après deux années de travaux. Financés par la mairie de Paris, Anne Hidalgo a réaffirmé lors de son inauguration que « l’inculture est le fléau des sociétés modernes ».

La salle de représentation ©paris.fr

Au Théâtre 13/Seine, la salle de spectacle refaite à neuf est paré de 240 sièges gris clair. Les rideaux rouges sont tirés, la scène est prête à accueillir les spectateurs et les comédiens. Au programme de l’inauguration de la rénovation: un spectacle tenu par les principaux acteurs des travaux, commencés il y a deux ans.

«C’est l’un des actes les plus riches de sens de l’arrondissement», s’est félicité Jérôme Coumet, président de l’Association parisienne pour l’animation culturelle et sportive Norbet Titin-Snaider. «A l’heure où l’intolérance et l’intégrisme sévissent, la culture doit contribuer au changement du XIIIe.» La maire de Paris, Anne Hidalgo, n’a pas hésité à affirmer que «l’inculture est le principal désastre de l’humanité» et comptant sur le public pour «abuser du Théâtre 13».

Crée en 1981, le lieu a gardé son âme pour un théâtre qui avait besoin d’un sérieux coup de jeune:

«Avant, les accès handicapés étaient rudimentaires. On avait une rampe en bois qu’on sortait à chaque fois qu’il y avait un fauteuil roulant.» affirme Colette Nucci, directrice du 13/Seine depuis dix-huit ans.

Les travaux dirigés par l’architecte Eric Pannetier  ont eu un coût onéreux de 3 millions d’euros. Des accès aux handicapées ont été ajoutées, les couloirs ont été élargis, conformes aux règles sanitaires imposées par le ministère de la Santé. La plomberie et l’installation électrique ont également été mises aux normes environnementales.

Le public aura l’impression de récupérer son chez lui puisque le Théâtre 13/Seine favorisera à son habitude les programmations longues d’auteurs reconnus. La nouveauté est l’ouverture à d’autres formes d’arts de la scène. Ainsi il s’ouvrira au public de nouvelles formes de spectacle vivant, comme le théâtre gestuel.

Le 9 mars le rideau se lèvera à nouveau avec Intra Muros,  mise en scène par Alexis Michalik, (jusqu’au 16 avril). Une pièce en  miroir : un metteur en scène vient dispenser son premier cours dans une prison.

Théâtre 13/Seine
Adresse: 30, rue du Chevaleret, 75013 Paris

Tel: 01 45 88 16 30

Lucie Albertini

Photo à la une : le Théâtre 13/Seine.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s