Brut: le média en ligne à la recherche des jeunes

La vidéo en direct, type Facebook Live, est très prisée par la jeune génération. Renaud Le Van Kim, producteur des émissions de France 5 comme C dans l’air, et le co-créateur de Studio Bagel, Guillaume Lacroix, l’ont bien compris. C’est pourquoi ils ont lancé en novembre dernier, une nouvelle plateforme numérique tournée vers la vidéo qui espère toucher les plus jeunes. 

Brut, c’est le nom de cette nouvelle offre d’information, ou plutôt d’info vidéo, qui est  uniquement diffusée sur les réseaux sociaux et les plateformes type YouTube et Dailymotion. Together Media diffuse l’essentiel de ses contenus live sur la page Facebook de Brut.

Le concept se décline en quatre thématiques: du décryptage, promis « sérieux et décalé », de l’humour,  du documentaire, mais aussi et surtout du live, la pierre angulaire de Brut. Pour le volet live, ainsi que le révélait L’Opinion début septembre, c’est Rémy Buisine, rendu célèbre grâce à ses vidéos sur Nuit Debout via l’application Periscope, qui s’en charge.

« Le live est chez nous très important car Rémy développe une interaction directe avec les personnes qu’il rencontre sur le terrain, défend le producteur de 58 ans. Il peut ainsi faire remonter le pouls de la France. Nous avons les pieds dans le concret. »

Le maître mot? Ne pas suivre l’actu comme les autres

Quelles stratégies? Brut cherche à séduire les 15-35 ans et à leur donner toutes les clés pour comprendre l’actualité. Pour se faire, Brut cherche à s’adapter aux coutumes des utilisateurs de smartphones et aux réseaux sociaux. Une astuce prometteuse lorsque l’on tient compte de la dernière étude du cabinet Pew Research, selon laquelle 62 % de la population américaine dit utiliser les plateformes en ligne pour s’informer.

« Nous souhaitons accompagner l’actualité société et politique, sans tomber dans la hiérarchie barbare de l’information dictée par les émissions matinales et les unes des quotidiens ».

Une autre stratégie-clé consiste dans les formats choisis: le décryptage et le documentaire répondront à des formats stricts : des durées raccourcies – maximum deux minutes –, très montées et utilisant les codes narratifs des digital natives. « Nous voulons être une clé sur l’info, libre ensuite à ceux qui ont regardé nos contenus d’aller en chercher davantage sur des médias traditionnels », poursuit Guillaume Lacroix. Pour la partie documentaire, Brut promet d’ausculter ce qu’est la société française à travers les yeux des jeunes d’aujourd’hui qui réussissent dans le numérique, comme les youtubeurs.

Brut se vante aussi de la liberté donnée à ses producteurs de contenus : « La ligne édito de Brut, c’est qu’il n’y en a pas, explique Renaud Le Van Kim. Dans une rédaction traditionnelle, on va décider quoi traiter. Chez nous, on fédère des talents autonomes qui prennent des décisions. Ça nous est arrivé de vouloir envoyer Rémy sur un événement alors qu’il était déjà sur place, de sa propre initiative ! »

Une structure financière encore fragile mais qui cache de « grosses envies ».

Renaud Le Van Kim reconnaît que le modèle économique doit encore se peaufiner. Les coûts de la structure, « vingt-cinq personnes et quelques ordinateurs », seront assez réduits pour permettre de se donner du temps. « L’essentiel pour nous est de prendre au plus vite un maximum de parts de marché, la monétisation viendra ensuite. » Together Média, qui est en quête d’un partenaire média, compte d’ailleurs être « un des premiers à s’associer à Facebook pour monétiser nos contenus ».

Si Brut compte aujourd’hui plus de 29 000 likes sur Facebook et plus de 5 500 followers sur Twitter, l’équipe vise à moyen terme d’atteindre 30 à 40 millions de vues  par mois.

Mélissa Kalaydjian

*Crédit photo à la Une : Sipa Press.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s