F1 : La France de retour sur les circuits en 2018

Le retour du Grand Prix de France, au Castellet, a été confirmé pour 2018 par les grandes instances de la Formule 1.

Encore deux ans à patienter pour les fans automobiles. Après huit années de disette, la Formule 1 reviendra en France à l’horizon 2018. Au programme, un retour sur le mythique circuit Paul Ricard du Castellet (Var). « Je me réjouis du retour de la F1 en France après une aussi longue absence pour tous les fans français de sports automobiles », s’est félicité Pierre Fillon, président de l’Automobile Club de l’Ouest (ACO) et organisateur des 24 Heures du Mans.

La décision a été officialisée le 5 décembre à Paris, lors d’une conférence de presse organisée au siège de l’Automobile Club de France (ACF). Parmi les invités, Christian Estrosi, président de la région PACA et principal intéressé dans le dossier. « Le retour du Grand Prix de France est une formidable nouvelle, car c’est un évènement sportif international majeur. Facteur d’attractivité, de développement pour l’économie et le tourisme », s’est-il réjoui. Lui, l’ancien pilote de course moto, qui a tout fait pour soutenir le projet. C’était même une de ses promesses de campagne en 2015.

Le circuit Paul Ricard de nouveau à l’honneur

Pendant 20 ans, de 1971 à 1990, la Formule 1 en France s’est déroulée sur le circuit Paul Ricard du Castellet. Mais avec des infrastructures vieillissantes, le témoin avait été passé, jusqu’en 2008, à Magny-courts (Nièvre). Depuis, Bernie Ecclestone, patron de la Formula One Management (FOM) est passé par là. En 1999 il rachète le circuit pour le faire évoluer. Entièrement rénové, il répond désormais à toutes les normes depuis 2006.

Le circuit Paul Ricard, à l'occasion du "Bol d'or" en 2015. © Motoplanete
Le circuit Paul Ricard, à l’occasion du « Bol d’or » en 2015. © Motoplanete

Le dossier a été mené en toute discrétion ces derniers mois, par le Conseil Régional de Provence-Alpes-Côte-d’Azur. A la clé, un succès. Avec la signature d’un contrat de cinq ans, pour l’attribution du nouveau Grand Prix de France au circuit Paul Ricard. Le coût estimé serait autour de  20 millions d’euros, hors frais d’organisation. L’Etat a indiqué vouloir rester en retrait. C’est donc la région PACA qui financera entièrement le projet. La date du Grand Prix sera prochainement connue. Et il devrait se dérouler à la fin du mois d’Août. Dans l’optique d’une forte présence touristique sur les bords de la Méditerranée.

Romain Langlet

*Image à la une : © DR

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s